Les guerres

Deuxième guerre mondiale à Moyenvic

Diaporama retraçant la deuxième guerre mondiale vécue à Moyenvic réalisé à l'occasion du 65ème anniversaire de la Libération du village organisé par Chemins faisant le 7 novembre 2010.
 

Les destructions de novembre 1944

destruction1

Novembre 1944, Moyenvic est un verrou que les Alliés se doivent de faire sauter pour poursuivre leur progression. Les bombardements américains détruiront presque complètement notre cité. Les Moyenvicois, expulsés en 1940, découvrent à leur retour un champ de ruines que certains ont pu photographier.

Lire la suite...

 

La bataille de Moyenvic

- Nuit du 7 au 8 novembre 1944, 3H00

Suivant les consignes reçues, les compagnies d’assaut des trois régiments d’infanteries commencent leur progression dans le plus grand silence en vue de passer la Seille tenue par les avant-postes de la 36ème V. Gren. Div qui va être surprise au petit matin.

front44


- 8 novembre 1944, 6H00

Chaque bataillon, compagnie, peloton des trois régiments d’infanteries connaît son objectif et les cheminements pour se placer en face au plus près, en vue de l’assaut. Depuis un mois, leurs Etats-Majors et chefs d’unités ont eu le temps de se préparer à enlever par surprise très vite la première ligne d’avant-postes qui est connue. A 6 heures, dans un ensemble parfait, sur toute la ligne du front de la 26ème DI US, les compagnies d’assaut s’élancent. Partout c’est la charge à la baïonnette, les combats à la grenade et au corps à corps, avec cette fougue légendaire que l’infanterie américaine a inscrite dans l’Histoire de la Première Guerre Mondiale. Le 104ème RI du Colonel D.T. Colley enlève Vic-sur-Seille après un violent et bref combat et réussit à prendre les ponts et points d’appuis fortifiés que la 361ème Volkgrenadierdivision n’a pas le temps de détruire complètement avant de retraiter. Pendant ce temps, le 2ème bataillon (Lt Colonal B.A. Lyons) du 101ème RI attaque et enlève le pont intact de Moyenvic, alors que le premier bataillon (Lt Colonel L.M. Kirk) lance des attaques de diversions sur Xanrey qu’il prend.

Lire la suite...

 

Les panthères noires à Moyenvic

char761C’est entre le 8 et le 12 novembre 1944 que Moyenvic a été libéré de l’occupation nazie par l’armée américaine. Nous avons sur ce site fait le récit de cette terrible bataille qui fit près d’un millier de morts en quatre jours dans notre village. ( cf article "8-11 novembre 1944" dans la même rubrique) Nous voudrions aujourd’hui mettre en lumière un épisode singulier de ce conflit : l’entrée en guerre, sur la ligne de front des premiers soldats afro-américains. A l’époque le contexte est encore celui de la ségrégation. Au début de la seconde guerre mondiale, les Afro-américains n’ont pas le droit de monter au front et ils sont cantonnés à des tâches d’intendances (cuisiniers, agents d’entretiens...) Au fur et à mesure de l’avancement du conflit, les lourdes pertes subies par l’armée US convainquent les dirigeants américains d’ouvrir les rangs de ses troupes aux noirs. La création d’un bataillon entièrement constitué de soldats de couleur témoigne du racisme ambiant. Ce sera le 761st Tank Bataillon, dont l’insigne comportait une panthère noire.black_panther

Le hasard a voulu qu’après avoir débarqué en Angleterre et traversé la France cette unité soit partie au combat depuis Saint-Nicolas de Port où elle stationna du 26 octobre au 8 novembre. Ses premiers faits d’arme, elle les réalisa à Moyenvic lors de la bataille évoquée plus haut dans cet article.

Lire la suite...

 

La bataille du 16 juin 1940

monument_initialAu cours de la deuxième guerre mondiale, les Allemands se trouvèrent rapidement aux abords de Moyenvic. De violents combats eurent lieu les 16 et 17 juin 1940. C’est le bataillon du 348 R.I qui combattit à Moyenvic. Il défendit avec acharnement notre village. Mais la pression de l’ennemi était trop forte.

Le 14 juin des avions allemands et italiens bombardèrent Moyenvic sans faire de dégats car les bombes tombèrent dans la campagne. Les Français alors se retirèrent.

Le 15 juin, les avions reprirent les bombardements. Les habitants passèrent l’après-midi à l’abri dans les caves. Les troupes françaises revinrent. Une habitante qui avait refusé de se protéger est tuée derrière sa porte par une balle perdue.

Lire la suite...

 
Plus d'articles...
Calendrier
<<  Juin 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
     1  2  3  4
  5  6  7  8  91011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Envoyer une E-Carte
Dernières infos
Chopin, Debussy, Catoire de Bioncourt à Marsal, le 11 juin Samedi, 28 Mai 2016  
Image

 
C'est un évènement exceptionnel qui sera proposé aux habitants du Saulnois par l'association Chemins faisant, le samedi 11 juin, à 17 heures,... Lire la suite...
L'assemblée générale, vendredi 11 mars, 18h Samedi, 05 Mars 2016  
 
L'association culturelle moyenvicoise Chemins faisant tiendra son assemblée générale, vendredi 11 mars, à 18 h, dans la salle socio-éducative de... Lire la suite...
AG de Chemins faisant, vendredi 13 mars 2015 Jeudi, 26 Février 2015  
 
L'association Chemins faisant tiendra son assemblée générale ordinaire vendredi 7 mars, à 18h dans la salle socio-éducative de Moyenvic. Les... Lire la suite...
Derniers articles
none